Produit comptable

L'équipe Francis Lefebvre e-Compliance

L'équipe
Francis Lefebvre e-Compliance

Un produit comptable est une ressource définitivement acquise par l’entreprise en contrepartie de son activité. Il correspond à un accroissement de son patrimoine par une hausse de son résultat comptable. Mais quels sont les différents produits comptables ?

Tous les produits comptables définis par le Plan Comptable Général (PCG)

L’article 512-1 du PCG détaille les éléments constitutifs des produits comptables :

  • les sommes ou valeurs reçues ou à recevoir :
    • en contrepartie de la fourniture de biens, travaux, services ainsi que des avantages consentis ;
    • en vertu d’une obligation légale existant à la charge d’un tiers ;
    • exceptionnellement, sans contrepartie ;
  • la production stockée ou déstockée au cours de l’exercice ;
  • la production immobilisée ;
  • les reprises sur amortissements et provisions ;
  • les transferts de charges ;
  • le prix de cession des éléments d’actifs cédés, sous réserve des dispositions particulière fixées à l’article 221-6 pour les titres immobilisés de l’activité de portefeuille et à l’article 222-1 pour les titres de placement.

Money or not money : les produits calculés

Attention ! Les produits comptables détaillés ci-dessus ne génèrent pas toujours une contrepartie monétaire. En effet, la production stockée ou déstockée, la production immobilisée, les reprises sur amortissements, dépréciations et provisions ainsi que les transferts de charges ne génèrent pas de flux de trésorerie en contrepartie de leur comptabilisation.

Ces produits sont qualifiés de produits calculés.

Les 3 grandes catégories de produits comptables

#1 Produits d’exploitation

Ils se rapportent à l’activité courante et normale de l’entreprise. Ces produits peuvent être :

  • les ventes de marchandises, de biens et prestations de services correspondant aux chiffres d’affaires de l’entreprise ;
  • la variation des stocks correspondant à la production non vendue ;
  • les subventions d’exploitation.

Les produits d’exploitation sont regroupés dans les comptes de classes 70 à 75 du PCG.

#2 Produits financiers

Ce sont des ressources financières procurées par le placement de capitaux. Ces produits peuvent être :

  • les intérêts reçus sur les prêts accordés ;
  • les plus-values résultant des cessions de titres et valeurs de placement ;
  • les revenus des titres de placement, des titres de participation et des titres immobilisés (des dividendes, par exemple) ;
  • les escomptes obtenus : la réduction de prix accordée par le fournisseur à son client pour paiement comptant et/ou avant la date d’exigibilité ;
  • les gains de change du fait de transactions avec des devises.

Les produits financiers se retrouvent dans les comptes de classe 76 du PCG.

#3 Produits exceptionnels

Ce sont toutes les opérations qui ne concernent pas la gestion courante et normale de l’entreprise. On peut y retrouver par exemple :

  • le prix de vente des immobilisations cédées par l’entreprise ;
  • les libéralités reçues ;
  • les dégrèvements d’impôts.

Les produits exceptionnels sont regroupés dans les comptes de classes 77 à 79 du PCG.

Vous êtes en train d’établir le compte de résultat de votre entreprise ? N’oubliez pas également de déclarer – correctement – votre TVA. On vous rappelle les sanctions fiscales en matière de TVA dans une infographie à garder avec vous !

Pour plus de renseignement,
nous sommes à votre écoute au :

01 41 05 57 88

Et pour aller plus loin, un expert vous accompagne dans votre visite guidée de notre solution.