TVA collectée

L'équipe Francis Lefebvre e-Compliance

L'équipe
Francis Lefebvre e-Compliance

La TVA collectée, enregistrée dans le compte 44571, est la partie de la TVA qu’une entreprise collecte sur ses factures clients pour le compte de l’État. Découvrez les modes de calcul de cette taxe sur la valeur ajoutée !

Le calcul de la TVA collectée

Le montant de TVA collectée s’obtient en multipliant le prix de vente hors taxe par le taux de TVA applicable. Il correspond à la différence entre le prix de vente toutes taxes comprises et le prix de vente hors taxe. Petit rappel, en France métropolitaine, les taux de TVA applicables sont de 20 %, 10 %, 5,5 % ou de 2,1 %.

La TVA collectée est-elle intégralement reversée à l’État ?

Seule une partie de la TVA collectée est reversée à l’État. Les entreprises déduisent de ce montant la TVA payée lors de leurs achats professionnels (la TVA déductible).

Exemple de calcul

1. Un commerçant revend 100 euros HT un bien qu’il a acheté 50 euros HT :
TVA collectée : prix de vente x taux de TVA : 100 x 20 % = 20 euros

2. Le commerçant a collecté 20 euros de taxe sur la valeur ajoutée, mais la TVA déductible sur l’achat de bien s’élève également à 10 euros :
TVA déductible : prix d’achat x taux de TVA : 50 x 20 % = 10 euros

3. Il devra donc reverser à l’État :
TVA à verser à l’État : 20 euros (TVA collectée) – 10 euros (TVA déductible) = 10 euros

Déclaration de la TVA

Pour effectuer un suivi des flux de TVA et déterminer le montant à reverser à l’État, la TVA doit être déclarée mensuellement, trimestriellement ou annuellement, selon le régime d’imposition de l’entreprise.
Si la TVA collectée est supérieure à la TVA déductible : l’entreprise doit s’acquitter du montant égal à la différence entre ces deux taxes. Si la TVA déductible est supérieure à la TVA collectée : l’entreprise bénéficie d’un crédit de TVA. Elle a alors deux solutions :

  • imputer le crédit de TVA sur la déclaration suivante ;
  • demander le remboursement de ce crédit de TVA, en cas de surplus excessif.

Erreur de TVA collectée : comment la corriger ?

Si le montant de l’erreur est inférieur à 4 000 € :

  • sur une déclaration initiale de TVA débitrice : la rectification d’une erreur peut être corrigée directement sur la déclaration du mois de sa découverte. Il faut alors préciser dans le « cadre réservé à la correspondance » le chiffre d’affaires régularisé ventilé par taux de TVA, le montant de la TVA et la période concernée afin de permettre le calcul de l’intérêt de retard légalement exigible.
  • sur une déclaration initiale de TVA créditrice : la rectification se fait en ajoutant les recettes non déclarées à celles du mois de la découverte de leur omission, sans avoir à apporter de précision. La rectification n’est possible que si l’entreprise n’a pas obtenu un remboursement de crédit de TVA au titre de la période suivant cette omission.


    Pour les montants supérieurs à 4 000 €, l’entreprise doit déposer à l’administration fiscale une déclaration rectificative dans les mêmes conditions qu’une déclaration initiale (BOI-TVA-DECLA-20-20-20-10 n° 245).

Pour plus de renseignement,
nous sommes à votre écoute au :

01 41 05 57 88

Et pour aller plus loin, un expert vous accompagne dans votre visite guidée de notre solution.